Accueil peintures De l’art dans la presse, merci la presse?

De l’art dans la presse, merci la presse?

Commentaires fermés

On a d’abord dans Paris-Normandie un certain Gaspard Lieb (connais pas et vous?) qui rhabille l’Office de Tourisme avec du Street Art. Je mets des majuscule parce que maintenant le Street Art a acquis ses lettres de noblesse. Finit le temps des galères, des emmerdes, des flics pointilleux et des équipes de propreté de la ville qui karchérisaient tout ce qui dépassait. Il y a environ 10 ans je faisais tous les jours la ville en vélo pour avoir en photos des collages avant que ceux-ci soient lacérés. J’ai d’ailleurs au-dessus de ma gazinière un gros sumo tel qu’on en a vu dans la ville sur les murs. Je l’ai récupéré dans un container vide et neuf, donc propre. Abandonné par 2 colleurs que j’avais repéré un peu plus tôt et que sans doute des flics ou ce genre ont obligé à jeter, le collage. Il était encollé et donc passage dans la baignoire pour enlever la colle, séchage sur le truc à linge et ré-encollage et pose sur le mur de la cuisine. Hé oui! Mon appart était space à l’époque… Bref Gaspard colle et je suppose qu’il s’est fait rétribué. Pour ma part exit le street art municipal, vivement une nouvelle génération de décoreurs de murs, au marteau burin pneumatique peut-être?

Et dans 76ACTU un certain Philippe Varin qui lui peint des « œuvres déstabilisantes » paraît-il. Mais en gros le gars autodidacte s’est pas fait chier, il a pompé Authouard et Vervish, les a mixés dans un grand pot de peinture et hop je reproduis, en moins bien, ce que des gars on mis des décennies à faire émerger. Chapeau l’artiste le peigneur. Il paraît aussi que ses œuvres appellent à la réflexion… Ben pour moi c’est tout réfléchi. Allez bye!

street art ecran

varin phil

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par playwithcathedrale
Charger d'autres écrits dans peintures
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Benoît, le génial doux dingue.

J’ai rencontré pas mal de gens au cours de mon existence. Du plus médiocre au plus g…