Accueil Presse Après les forêts, la montagne… (Papa plus tard je veux pas être journaliste)

Après les forêts, la montagne… (Papa plus tard je veux pas être journaliste)

Commentaires fermés

Sans titre-1

J’avais déjà dans un billet précédent pointé la fâcheuse tendance de la presse locale à l’exagération et je m’en étais amusé. Ce matin, un autre titre de la presse attire mon attention : « L’IMAGE. Qui a bien pu jeter cette montagne de poubelles sur un quai de Rouen ? ». L’article étant accompagné d’une photo on peut rapidement juger de la hauteur de la montagne, environ 1.50m pour son sommet culminant, quel vertige! En continuant l’article, on apprend que la journaliste, qui rapidement dans son billet transforme montagne en amoncellement, n’a pas planqué 2 jours pour son reportage ni n’a mis sa vie en péril pour obtenir ce scoop, non, il s’agit d’une photo postée par un internaute sur Twitter (l’internaute a pour pseudo RouenGauche76 et du coup on se demande ce qu’il faisait rive droite si ce n’est pour dénigrer, hein? A moins que le terme gauche soit politique?). Le journalisme de son bureau c’est quand même moins fatiguant que le terrain…

La suite est du même coup intéressante et inintéressante puisqu’il est écrit : «Interrogée à ce sujet, la Métropole de Rouen précise qu’ »il s’agit très certainement d’un point de dépôt ou de regroupement de déchets des péniches de fret. La photo a probablement été prise entre le dépôt et la collecte de ces déchets car ils sont désormais ramassés. Nos services vérifient avec le Grand port maritime de Rouen leur fonctionnement à ce sujet», circulez y a rien à voir…

Donc pour conclure on a un internaute qui fait les poubelles pour faire mousser son compte Twitter, une journaliste qui se renseigne auprès des autorités compétentes, ces dernières précisant qu’il faut bien des points de collectes pour les déchets issus des péniches qui sont ni plus ni moins des habitations flottantes dont les habitants ont des emballages à jeter comme vous et moi, mais qui néanmoins trouve pertinent d’en faire un article au titre sensationnel. Pour ce genre de site, quand l’actu ne génère pas de news fracassantes ou des scoops il faut en fabriquer. Précisons que ce dépôt de collecte se trouve au Pré aux loups, la partie du port situé en-dessous de l’église Saint Paul où personne ne va se promener et qui il y a très longtemps était un spot classique pour les peintres qui voulaient célébrer Rouen sur leurs toiles.

Rouen vu du Pré aux loups (Albert Lebourg).

lebourg-pre-loups-rouen

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par playwithcathedrale
Charger d'autres écrits dans Presse
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Passage du vaisseau « CDR²76″ Cathédrale de Rouen devant la lune.

VIDEO …