Accueil Politique Palais des congrès à Rouen, la partie n’est pas finie.

Palais des congrès à Rouen, la partie n’est pas finie.

Commentaires fermés

Comme vous je lis la presse, nationale bien sur mais aussi la locale numérique. C’est une de mes sources d’articles dans lesquels je suis souvent critiqueur je vous le concède. Cet après-midi, je lis dans le journal de la mairie 76Actu la résurgence du désir d’un maire-Président d’Agglo d’avoir un Palais de Congrès à Rouen. Ça a commencé il y a longtemps avec l’ancien maire star Jean Lecanuet qui fit construire en 1976 place de la cathédrale un palais-bunker avec son lot de critiques et qui n’était pas aimé des rouennais en majorité.

Ce palais des congrès ne vécu que 20 ans, ce qui est une durée ridicule pour un monument de cette taille et de par son emplacement et sa vocation. Entre-temps il avait prit une sale teinte dégueu et avait commencé à se dégrader. En 1996 une commission de sécurité ordonna sa fermeture et pendant 15 ans il resta comme une verrue aux cotés de la cathédrale; 15 ans ce n’est pas rien! Puis vint l’heure de le détruire et la question de savoir par quoi allait-on le remplacer. Il y eut beaucoup de débats, de polémiques, de pétitions, les rouennais réclamant un espace vert mais le terrain n’appartenait pas à la ville (c’était la raison donnée principale). Vinrent des élections municipales et Valérie Fourneyron (qui fut élue) entretint largement le flou lors de sa campagne autour du futur de cet espace libéré, élections obligent. En 2010 le vieux palais décrépit et à l’intérieur dévasté fut rasé. On y construisit l’Espace Monet actuel, un bâtiment assez insipide mais sans doute rentable pour les promoteurs. Clap de fin d’une histoire étalée sur 35 ans.

Le sujet revit le jour avec un projet grandiose de la Matmut qui ambitionna de faire un Palais des Congrès sur le site de l’ancienne école normale de filles route de Neufchâtel mais qui finalement abandonna ce projet. Les raisons sont multiples et floues mais dans un article du Poulpe on peut lire que la Matmut a changé à un moment de direction et d’objectifs, qu’un « nettoyeur » fut nommé pour faire le tri entre activités et rentabilité et que le projet rouennais en fit les frais. Deuxième clap de fin?

Ben non, la partie continue puisqu’en conférence de presse aujourd’hui Mayer-Rossignol maire et président d’Agglo a annoncé la nécessité pour Rouen d’avoir un palais des congrès. Il sera bâtit sur l’esplanade St Gervais, vous savez cet endroit qu’après diverses confrontations musclées les forains occupent 1 mois par an pour la St Romain. Mais pas de soucis, y a de la place pour tout le monde précise le maire. On est plus inquiet lorsque on lit que le maire parle d’un bâtiment qu’il veut remarquable. Il n’est pas le premier à vouloir se faire remarquer, l’ancien président d’Agglo Sanchez avait excellé dans l’exercice avec le bidon bleu XXL panorama qui ne durera que quelques années et sera démonté à la fin de l’année. Remarquable veut dire gros budget car il ne s’agira pas de monter juste des agglos sans doute, qu’un terminal croisière est aussi prévu et, c’est mignon, une promenade familiale… Ce qui est certain c’est qu’il peuvent faire ce qu’ils veulent car l’esplanade St Gervais c’est loin de tout et surtout de nos yeux.

Rouennais pensant en avoir fini avec le serpent de mer Palais des Congrès

serpent de mer

L’ancien Palais des congrès 1976-1996.

palais cong ancien

Charger d'autres articles liés
  • Tchao boy!

    Philippe (Ti5) Bailly, first batteur des Olivensteins et participant sporadique du mouveme…
  • Beijing 2022…

    By Marian Kamensky …
  • 100.000KM au 18/01 21h.

    C’est la distance qu’il reste à parcourir au James Webb Space Telescop pour at…
Charger d'autres écrits par playwithcathedrale
Charger d'autres écrits dans Politique
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Un peu de respect svp!