Accueil Politique Night Birds (version rouennaise)

Night Birds (version rouennaise)

Commentaires fermés

Parallèlement à bataille concernant le remplacement ou non de la statue équestre de Napoléon place du Général de Gaulle par celle d’une femme d’exception démarre une autre bagarre à propos de l’extinction de l’éclairage public dans bon nombre de quartiers de Rouen. L’opposition municipale n’ayant pas grand chose à se mettre sous la dent face à la dynamique Mayer Rossignol, a initié motions et pétition en ligne pour le rétablissement de l’éclairage public la nuit. 250 signature en 3 semaines, on ne peut pas dire que que cette pétition décoiffe! Mais au milieu de tout ce que j’ai lu j’ai relevé cette argument de notre conseiller municipal chargé de la rive droite Nicolas Zuili : « notre ville a vu sur son territoire beaucoup plus d’insectes et d’oiseaux depuis que 30% des points lumineux étaient concernés par cette mesure ». Fichtre! A peine quelques semaines d’extinction et voilà que nature reprend ses droits! Mais sur quelles observations s’appuie cette affirmation? Des équipes font elles le compte des oiseaux qui découvrant l’obscurité se mettent à voler la nuit? D’autres équipes munies de lampes torches tiennent-t’elles décompte et registre des insectes rouennais qui déambulent la nuit en nombre grandissant? Je ne suis pas certain que les rouennais qui éprouvent une gêne soient convaincus par cette argumentation… Que la municipalité s’en tienne à l’argument économique et évite de nous prendre pour des jambons serait souhaitable.

zuili corbeaux

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par playwithcathedrale
Charger d'autres écrits dans Politique
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Confirmation qu’un des clochetons de la cathé n’est pas dans son état normal.